Taipan est-il survendu ?

Publié le par Orbeat

 

taipan_orbeat_magazine_hip_hop.jpg« Seul rappeur actuel qui aurait eu sa place dans l’écurie Time Bomb de la grande époque. »

« Dire qu’il est désormais attendu par tous ceux qui ont gouté à son univers étrange et addictif serait presque un euphémisme. »

« Son sens de la formule, du concept et du retournement sans fin, du maniement de la langue… »

« Niveau son c’est l’orgie… Taipan arpente tous les terrains musicaux avec l’aisance d’un champion de BMX. »

« Un flow de psychopathe, une voix reconnaissable entre mille et des punchlines qui laissent les fesses rouges comme un couple SM tellement elles sont violentes et intelligentes : Taipan fait sans contexte partie du Top 5 des MCs français, point barre. »

 

Voilà le genre de descriptions fournies avec la présentation du rappeur Taipan pour la promotion de son futur album. En plus des slogans promotionnels, sont reprises parmi ces louanges des citations de bloggeurs et d’internautes. La tradition du rap est effectivement de marquer l’egotrip dès la promotion, mais l’avalanche de louanges c’est un peu plus rare. Si on ne connaît pas Taipan on a immédiatement envie de savoir qui est ce mutant aussi fort que les X-Men de la grande époque, les Oxmo et consorts de l'écurie Time Bomb… Un rappeur qui rapperait sur une orgie de sons, en BMX, et qui intègrerait le top FIVE du rap français, direct, sans prévenir personne.

 

Taipan est un rappeur lorrain, il a 27 ans et vient de passer une année à multiplier les projets. Après avoir remporté un concours proposé par Orelsan en février 2009, il s’est lancé dans la préparation de son album « Je vous aime », qui devrait sortir en 2010. Entre temps il s’est fait remarquer grâce à son concept de rappeur-chroniqueur, en balançant une chronique hebdomadaire sur l’actualité, posée sur de très bonnes prods de Céhashi (projet AFPAN, en ligne sur http://www.lzorecords.com/archives-mp3/)

 

L’appréciation. Il y a effectivement du flow, il suffit de regarder la vidéo du freestyle en compagnie de Nessbeal et d’un Orelsan très affuté. Taipan fait preuve à la fois de charisme et d’insolence. En quelques mesures il affiche le potentiel. En ce qui concerne les morceaux clipés qui tournent sur le net, on peut penser que c’est légèrement en dessous du potentiel. Là où Orelsan avait su amener de la fraicheur avec un univers totalement personnel, Taipan reprend pas mal d’attitudes déjà vues. Pour le flow, il abuse parfois d’un petit côté ricain en laissant trainer la voix (un petit côté Vaï qui en agacera certains).

 

Sur les textes, Taipan a des choses à dire et un réel sens de la formule. Sa chronique hebdomadaire dit des choses biens senties, mais atteint néanmoins ses limites lorsque le commentaire de l’actualité se contente d’un enchainement de phases. L’exercice est vite périlleux lorsqu’il faut éviter de balancer des idées toutes faites alors qu’on a trouvé une bonne vanne. Là où c’est décevant, c’est lorsque Taipan, qui se défend de paranoïa cède à la mode des « illuminatis ». Quand on commente l’actualité, ça fait tout de suite moins scientifique… En espérant que comme d’autres, il se rendra compte que la seule manière d’être un mouton n’est pas forcément d’avoir un téléphone portable et un Facebook. Taipan ne se prive pas non plus de quelques raccourcis qui sentent légèrement le roussi. Alors oui Taipan mérite largement de débarquer dans l'game, pour s'enflammer on attendra l'album.
 
 

Mais est-ce que c’est bien ? C’est bien, certains en font beaucoup mais ça rappe bien, c’est imaginatif dans l’écriture. Les points de vues ont de l'intérêt même s’il y a quelques coquilles qui brouillent le message. Il faut attendre l'album.

 
mBz

 

Sur la 1ère vidéo, Taipan est le 4ème à rapper.


2 phases pour se faire plaisir (tirées des de la série AFPAN)

« Peut-être que Betancourt a l’blues de ses amours de vacance.»

« Pas de truc illégal, c’est pas trop ma pratique. J’ai pas envie de prendre neuf mois, comme le gosse à Dati. J’ai une idée, je fais mon journal, un petit canard, pipi, caca qui reviendra, chaque semaine… Comme l’intifada. »

Publié dans Zoom sur

Commenter cet article

Lartiz 03/04/2010 09:10


Hello, ca roule ? J'avais oublie cette analyse bien cool !
-Illuminatis : c'est bien moins grossier que ca, si on recoupe les phases a ce sujet disseminees ici et la ! Et beaucoup plus ironique et derisoire, souvent.

-l'album arrive dans un mois, le 8 mai, d ici la, pleiiiin de belles choses sur le site http://www.lzorecords.com ; )


mbz 10/01/2010 15:44


par contre c'est ouvert, si vous avez des citations à ajouter.


Orbeat 04/02/2012 19:31



http://www.lecumedesroses.com/ 



mBz 06/01/2010 21:43


Ce n'était pas vraiment le top 2, simplement 2 phases qui m'ont plu.


max 06/01/2010 20:50


vu les 2 phases écrite, censé être le top 2 je penses, bah j'sais pas si ca à été bien écouté/compris mais bon...
sinon ca parle pas du tout de la tape ... ("Punchliner" dispo sur LZO records)
dommage pk AFPAN c kan meme bien particulier, c super frai mais c'est loin d'être suffisant pour appréciez le mec comme il se doit
sinon c'est bien senti


Céhashi 06/01/2010 14:02


a part la comparaison avec vai je suis d'accord avec toute le chronique!! bravo tres bonne analyse de l'animal


Orbeat 06/01/2010 15:22



Ca se corrige ce "petit côté Vaï" ;) Merci pour l'auteur