Les 12èmes rencontres de danses urbaines (Tours)

Publié le par Orbeat

_0085ret-copie-1.jpgOrbeat était à Tours pour la douzième édition des “Rencontres de danses urbaines“ (du 6 au 11 octobre). Une édition 2009 marquée par la présence de Sidney et de Dee Nasty et un battle final remporté par le crew manceau Legiteam Obstruxion.

Déjà plus d'une décennie que les "rencontres de danses urbaines"  de la région Centre valorisent le hip-hop. Du cinéma au graff en passant par quelques jolies gouttes de slam. Mais comme chaque année, c'est essentiellement la danse qui est à l'honneur. Ainsi, les b-boys sont venus de Bordeaux, Saint Etienne, Orléans, Tours ou Le Mans. Depuis trois ans, le niveau de la compétition tourangelle s’est élevé à un niveau national. Et si le niveau s’élève d’année en année, ce n’est pas pour déplaire aux fans de la discipline. Ni à Sidney et à Dee Nasty, les deux principaux architectes de l’implantation du hip-hop en France. Bref, des rencontres en forme d’échange entre amateurs et professionnels : « Le hip-hop, c’est bien sûr le défi et l’enchaînement de performances, mais c’est surtout le partage, la rencontre et l’amusement » indique "le big Popa" Sidney. Ce dernier n’a d’ailleurs pas manqué de rappeler, lors d’une conférence avec le public à l’Espace Malraux de Joué-Lès-Tours, ses vieux réflexes de maître de cérémonie, emportant l’assistance dans un délire des plus “hip-hopssessionnel“.

Si les organisateurs estiment à 4.000 personnes le nombre d’amateurs qui se sont déplacées dans l’agglo pour vivre ces douzièmes rencontres, on retiendra surtout ce savant mélange de technique, d’arrogance et de style. Rendez-vous pris pour l’année prochaine !


 Augustin Legrand



                                                 

Publié dans Zoom sur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article