Live : EPMD fait son show à l’américaine !

Publié le par Orbeat

Sans doute le concert évènement de cette rentrée 2009. Ce soir là l’Elysée Montmartre accueille le groupe mythique de Brentwood, de retour après dix ans d’absence. Erick Sermon et Parrish Smith entament la tournée promotionnelle de leur nouvel (et très bon) opus sorti fin 2008 « We mean Business ». Ce soir là, le public était étonnamment homogène : des trentenaires et en majorité des b-boys. D’ailleurs Parrish semble déçu de ne compter que « huit filles au cœur la foule… » (il a l’œil le bougre). Les deux éternels compères ont toutefois ravi leurs fans en reprenant les plus gros morceaux, « You gots chill », « Stickly business », « Da joint », « Crossover »… Un délicieux cocktail de bpm et d’instrumentales bien « bounce » comme on les aime. Malgré les années, le duo n’a rien perdu en talent ni en fougue. Idem pour leurs convictions : Erick et Parrish continuent de faire l’éloge du « real hip-hop », loin du bling bling tapageur et des caricatures qui selon eux polluent crescendo le milieu. Seul point noir au tableau, la durée bien trop courte du show. Les rappeurs ont fait ce que beaucoup appellent désormais un show « à l’américaine », soit le minimum syndical. Dommage. Une heure et cinq petites minutes après le début du concert, les lumières s’éteignaient. Déjà… On en attendait un peu plus de la part de ces apparatchiks du rap buisness. Un concert décevant sur le plan de la durée mais certainenent pas sur celui de la qualité.

Julie Pujols-Benoit


 Concert du 22 février 2009 (photo : sby@catchavibz.com)

Publié dans Concerts

Commenter cet article