Jafar : "L'envie d'y croire"

Publié le par Orbeat

Jafar ronge les scènes locales pour livrer un street- album « L’envie d’y croire » plein d’espoir. Avec au bout du stylo, l’ambition de faire de Tours une plate-forme attractive.

Orbeat : Peux-tu te présenter ?
Jafar : Jaffar Mc de Tours ça fait dix ans que je gratte ; l’équipe c’est Scarabée qui me suis sur scène, les radios etc. Il y a aussi le magasin de tours « La 42 eme rue » qui nous soutient.

Orbeat : Ton Premier Street-Album est donc sorti. Comment se passe la distribution et ou peut-on le trouver ?
Jafar : Tu peux le trouver à Tours à la Fnac (en écoute), au magasin 'La 42 eme rue' et chez 'O’ CD'... Et sur Paris, à Chatelet chez 'T-maxx' et 'Urban Music', et à Clignancourt aux puces sur le stand d'Alpha 5-20 (Ghetto Fab') et sur internet et le skyblog tu me demandes et on t’envoie. Pour la distribution comme pour les radios on fait jouer les contacts qu’on trouve grâce au net et ça nous permet de bouger en province et en région parisienne.

 Orbeat : « L’Envie d’y croire » est un album sombre, parfois triste avec une teinte d’espoir…
Jafar : D’où le titre. Tu as d’ailleurs très bien résumé. Je ne fais pas de son pour les dancefloor déjà, ensuite je fais de l’égotrip ce qui permets aussi de me livrer. La vie n’est pas forcément heureuse mais on à l’envie d’y croire c’est ça qui nous tenir. De plus cet album c’est moi il me ressemble j’en suis fier.

Orbeat : A part Alibi Montana tu n’as pas de gros featuring. Est-ce par choix ?
Jafar : Je pense que c’est mieux de taffer d’abord avec des gens que l’on connait. C’est une bonne première étape. Je n’ai pas voulu tomber dans le cliché de me dire : « il me faut des têtes d’affiches à tout prix ». Si tu arrives à faire tes preuves même sans, tu seras d’autant plus pris au sérieux. C’est juste une question d’envie. Mon rap est avant tout une histoire de pote. On aime bosser ensemble et cela se ressent.

Orbeat : Tu as aussi fais participé Brahim ?
Jafar : J’aime beaucoup le reggae à la base et Brahim est un tueur. Il représente la ville de Tours comme personne. Il a su rester super humble. C’est vraiment un gars super, donc c’était logique. Orbeat : Quelles sont les projets à venir ? Jaffar: Je vais d’abord défendre mon album sur le terrain. « L’envie d’y croire ». Il y aura des sons en téléchargement gratuits avec des clips pour donner de la matière aux gens. Je serai avec mes potes sur la Mix-tape de « la 42 eme Rue », « La Street en Mode stricte » et d’autres petites compiles et des net-tape.

François pour Underground Musik

Publié dans Interviews

Commenter cet article