AZARIA, la danse dans tous ses états

Publié le par Orbeat

Azaria mélange les styles, les codes, les couleurs. Le résultat ? Des créations originales, s’éloignant des sentiers battus du hip-hop, qui, à travers l’enchevêtrement de ses corps féminins ouvre une nouvelle page de la danse.

Dès 2000, ces cinq filles commencent à se produire dans des festivals, tels que La Villette ou Suresnes. C’est là qu’Azaria va se faire remarquer, notamment avec leur création L’ombre d’Achille. Mais le spectacle Connexion va être la pièce maîtresse de son histoire. Une arrivée en trombe dans l’univers du show et de la compétition. Rapides, agiles et gracieuses, les danseuses remportent haut la main le Paris Dance Delight. Prochaine étape, la finale mondiale à Tokyo. Un énorme enjeu, puisque 5000 spectateurs les attendent au tournant… Pari gagné. Les cinq gazelles empochent le Prix spécial du jury. Une vraie consécration. De fil en aiguille, leur visibilité s’agrandit. Azaria séduit par son originalité, sa différence. Même Diam’s ne résiste pas et souhaite que la compagnie participe à l’inauguration de sa statue de cire au Musée Grévin. La force de ces artistes, c’est de prendre des risques. De s’éloigner des codes établis. Le déjà vu, ce n’est pas pour eux. Claise M’Passi (le chorégraphe et unique mâle de la troupe) rend hommage au hip-hop en l’attelant à des styles musicaux différents. La légèreté des percussions asiatiques se marie au beat puissant de Busta Rhymes. Mélange étonnant. Détonnant. Les danseuses n’en oublient pas pour autant de transmettre leurs émotions. Issus de l’immigration, elles distillent à travers leur art la difficulté de la vie et la revendication. Classique ? Pas tant que ça. Car leur mot d’ordre est le paradoxe. Pour casser avec la froideur de la banlieue, la troupe se vêtit de costumes africains. Azaria c’est ça : la volonté de conjuguer hip-hop et cultures traditionnelles. D’accrocher l’attention du spectateur par un flot de couleurs, de gestes et des contrastes.

Julie Pujols-Benoit

Vidéo : Azaria auditionne pour le concours "Hip-Hop International" :



.

Publié dans Zoom sur

Commenter cet article

mami94 29/04/2009 18:51

j'ai vu le spectacle, c'était good